J’adore les animaux. Aussi loin que je me souvienne, nous en étions entourés à la maison. Des chats, un chien, des lapins, des canards… Si je trouvais une salamandre ou une grenouille, mes parents devaient doubler d’ingéniosité pour éviter qu’elles se retrouvent dans ma chambre. Le jour où j’ai signé mon premier bail de location après les études, je suis allée dans un refuge adopter un chat. Le début d’une longue série. Par contre, je n’avais jamais voulu « craquer » pour un chien: trop contraignant, me disais-je. La tentation était grande pourtant, renforcée par mon bénévolat au sein d’un refuge. Mais je ne voulais pas m’imposer ce que je pensais être une contrainte. 

Et puis la vie a pris un nouveau tournant, avec plus de stabilité, de complicité et de besoin de partager plus. Après quelques semaines de discussions et de réflexion, j’ai émis une seule condition: adopter dans un refuge, évidemment! Et il n’a pas fallu attendre longtemps pour qu’on croise la route de Kebab… qui nous a rapidement fait comprendre, à travers un regard de chien battu parfaitement maîtrisé, qu’il se sentait seul. Chiche a donc naturellement rejoint la famille désormais composée de deux bipèdes, trois chats et deux chiens, donc. Voilà pour la partie animalière de la naissance de Wif Waf Wouf.

La suite est une combinaison d’envie de changement professionnel, de besoin de reprendre son destin en main et… de hasard. Un dimanche, une pomme un peu mûre qui traîne dans la cuisine à côté du robot pâtissier. Un premier test. Un deuxième le lendemain avec une carotte. Et d’autres. Avec, à chaque fois, le même succès auprès de nos deux loulous. L’idée commençait doucement mais sûrement à germer… renforcée par l’analyse des compositions des friandises proposées par la grande distribution.

Pourquoi se cantonner aux friandises, me direz-vous? Parce que des initiatives ont vu le jour ces dernières années pour proposer des repas plus sains aux chiens. Et elles le font bien. Moi, ce que j’aime, c’est lire le plaisir dans le regard de mes chiens quand je leur donne un biscuit ou une pâtisserie de ma confection. Une émotion que j’ai envie de partager avec tous les autres amoureux des animaux.